Vous êtes ici

L'application française

Un réseau, mais diverses applications selon les Etats

L’Europe a tenu compte de la nécessité pour chaque site Natura 2000 d’être géré localement en fonction des atouts ou faiblesses du territoire concerné. Il n’y a pas d’obligation de moyens, mais d’objectifs et de résultats. Chaque Etat européen s’est doté d’outils pour mettre en œuvre les objectifs de Natura 2000.

Certains Etats ont choisi de faire rentrer la démarche Natura 2000 dans leur régime législatif, et mettent en oeuvre une politique réglementaire, alors que d'autres font appel aux bonnes volontés pour développer le réseau.

 

En France, la participation au réseau se base sur le volontariat

La France a opté pour une démarche de gestion contractuelle des sites. Chaque usager peut s’engager individuellement et volontairement dans la gestion du site qu’il est amené à fréquenter. En signant un contrat ou une charte, il devient un acteur à part entière d’un site Natura 2000.

Cette démarche n’est pas la plus simple à mettre en oeuvre mais elle garantit une adhésion réelle et effective des citoyens au projet Natura 2000. Aujourd’hui, tous les jours, chaque usager de Natura 2000 peut prendre part à la préservation de la biodiversité et montrer qu’il est possible de vivre en bonne intelligence avec la nature.