Vous êtes ici

Le Conservatoire du Littoral, opérateur Natura 2000

 

 

Un double rôle pour le Conservatoire

 

Le Conservatoire du Littoral est un établissement public de l'Etat, fondé en 1975, dont la mission première consiste en une intervention foncière sur le littoral, afin de préserver le caractère naturel de ces espaces, et de permettre l'accès du public à ces terrains.

La gestion des terrains acquis ou en convention avec le conservatoire est assurée par d'autres organismes : communes, associations, Syndicats Mixtes...

La Délégation Normandie du Conservatoire du Littoral travaille avec 4 gestionnaires départementaux, qui recrutent des gardes du littoral, chacun en charge d'un secteur géographique :

    * le Syndicat Mixte des Espaces Littoraux de la Manche (SyMEL)
    * le Conseil Départemental du Calvados
    * le Conseil Départemental de l'Eure
    * le Conseil Départemental de Seine-Maritime

En Normandie, l'action du Conservatoire du Littoral s'est développée depuis la fin des années 1980. Le partenariat avec les 4 gestionnaires et leur implication locale ont permis d'acquérir de bonnes connaissances des territoires et des acteurs impliqués dans leur gestion.

Le Conservatoire est aujourd'hui reconnu par tous comme un acteur légitime et incontournable de la gestion du littoral normand. C'est pourquoi le Conservatoire a été désigné par l'Etat à la fin des années 1990, pour assurer la mise en oeuvre de la démarche Natura 2000 sur les sites littoraux normands : il est devenu opérateur Natura 2000.

 

 

 

Opérateur Natura 2000

 

Ce nom désigne en fait deux missions différentes, selon l'état d'avancement de la démarche Natura 2000 sur chaque site.

D'une part, le Conservatoire intervient pour élaborer les documents d'objectifs des sites. A ce titre, il a réalisé 13 Docobs (10 de la Directive Habitats Faune Flore et 3 de la Directive Oiseaux) et est en cours d'élaboration d'un autre Docob au titre de la Directive Oiseaux.

Lorsque les Docobs sont élaborés et validés, ils sont ensuite mis en oeuvre : le Conservatoire assure alors le rôle d'animation de ces Docobs. Il est chargé de mettre en oeuvre les mesures inscrites dans les documents, et d'évaluer l'état d'avancement de cette mise en oeuvre.

Aujourd'hui, les 13 sites pourvus de documents d'objectifs sont en phase d'animation.

Les premiers Docobs datant du début des années 2000, certains sont arrivés à échéance et nécessitent un renouvellement. Un nouveau Docob pour le site ZSC "Récifs et marais arrière-littoraux du Cap Lévi à la pointe de la Saire" a ainsi été validé fin 2017, sous la forme d'un Document Unique de Gestion, regroupant Docob Natura 2000 et plans de gestion du Conservatoire du littoral. Une démarche similaire pour renouveler le Docob de la ZSC "Littoral Ouest de Saint-Germain-sur-Ay au Rozel" est en cours. D'autre part, d'autres Docobs sont en cours d'évaluation et de révision de leur plan d'action (ZSC et ZPS de la Baie du Mont Saint-Michel, ZSC des Marais arrière-littoraux du Bessin) afin d'ajuster la gestion.

 

 

Une équipe polyvalente

 

La mission Natura 2000 est assurée au Conservatoire par une équipe constituée de différents chargés de mission et techniciens, chacun ayant la responsabilité d'un secteur géographique, comprenant un ou plusieurs sites Natura 2000 donnés.

Ainsi, 7 personnes encadrées par un chef de service interviennent sur l'ensemble du littoral haut et bas-normand, pour le Conservatoire du Littoral.

Chaque référent territorial est en charge, sur son secteur, de la mise en oeuvre de la gestion des terrains acquis par le Conservatoire et du suivi des documents d'objectifs Natura 2000.