Vous êtes ici

Actualités sur les sites littoraux normands

 

 

La mission d'opérateur Natura 2000 exercée par le Conservatoire du littoral concerne les sites identifiés sur cette carte :

 

 Actualités régionales :

 

1 - Le Conservatoire du littoral, en partenariat avec le Conservatoire Botanique National de Brest et le Groupe d'Etudes des Invertébrés Armoricains, coordonne une étude des prairies dunaires présentes en Normandie : elle portera notamment sur l'analyse du passif agricole et son influence sur la végétation et l'entomofaune, avec à la clé une meilleure connaissance de ces milieux et de nouveaux outils de gestion. Une première étude diachronique régionale de ces milieux a été réalisée et peut être consultée ici : etude_diachronique_prairies_dunaires_normandes_2018.pdf.

 

2 - Estuaire de l'Orne - la Zone de Protection Renforcée du Banc des Oiseaux

Depuis le début de l‘été, plusieurs actions ont été mises en œuvre sur la zone de protection renforcée du Banc des Oiseaux par les acteurs institutionnels et associatifs pour mieux connaître et préserver les enjeux de biodiversité de ce site d’intérêt écologique et limiter l’impact des activités humaines. Vous pouvez découvrir l'intégralité de ces actions en consultant le lien ci-parès : http://www.normandie.developpement-durable.gouv.fr/estuaire-de-l-orne-mieux-faire-connaitre-la-a3458.html

 

3 - Littoral Ouest du Cotentin de Saint-Germain-sur-Ay au Rozel - renforcement du cordon dunaire de Surtainville

Le cordon dunaire de Surtainville, très étroit et particulièrement sensible à l’érosion naturelle et au piétinement, constitue le seul rempart des habitations arrière-littorales contre les éléments naturels. Il s’agit de le conforter à l’aide de diverses méthodes « douces » permettant de restaurer les habitats naturels dunaires :
-    Pose de ganivelles pour piéger le sable et surélever les dunes, et pour gérer la fréquentation ;
-    Recul d’anciennes clôtures agricoles dans les secteurs en érosion ;
-    Pose de fil lisse pour matérialiser les cheminements piétons à travers la dune ;
-    Installation de plots aux accès à la plage, afin de canaliser la circulation des véhicules et de lutter contre les prélèvements de sable.
Ce projet de près de 42000 € est financé par un contrat Natura 2000, dont la mise en oeuvre a débuté en janvier 2020, et qui se poursuivra jusqu'à l'hiver 2022.