Usages

Les activités professionnelles de l’estuaire

Le littoral du Calvados est réputé pour la richesse de ses eaux en poissons et crustacés. On y trouve ainsi une activité de pêche maritime importante, qui participe au dynamisme économique local. L’estuaire de l’Orne est à la fois un port de pêche et une zone réputée pour la pêche à pied professionnelle, notamment pour ses vers de vase et ses moules.

Son ouverture sur la mer et la Grande Bretagne fait de l’estuaire un lieu incontournable pour les échanges commerciaux et touristiques. Le port est de renommée nationale, tant pour son trafic de marchandises, que pour le trafic de passagers transmanche.

Bien que les principales activités soient tournées vers le milieu marin, l’estuaire est aussi une zone agricole, représentative des pratiques normandes (pâturage extensif bovin).

Trafic transmanche

Pêche professionnelle

 

Trafic transmanche

(Copyright : M. De Baerts)

Pêche professionnelle

(Copyright : M. De Baerts)

 

 

Les activités récréatives et de loisirs

Depuis les années 90, l’on assiste à un développement important des activités sportives et de loisirs de pleine nature, particulièrement sur le littoral. Les activités nautiques en mer attirent aujourd’hui plusieurs millions de pratiquants, occasionnels ou réguliers, qu’ils soient présents à titre individuel ou au sein d’une structure organisée. L’estuaire de l’Orne ne déroge pas à la règle. Les loisirs nautiques constituent une part importante des usages identifiés, qui répondent à un public demandeur : voile, kayak de mer, kite-surf, jet-ski et navigation de plaisance en sont les activités les plus représentatives et les plus pratiquées. On constate également un développement récent d’activités « dérivées » comme le stand-up paddle ou le longe-côte.

Paddle

 Voile légère

(Copyright : M. De Baerts)

Paddle

(Copyright : R. Vial)

 Il est à noter que les sports et loisirs en mer, se pratiquent par définition principalement pendant les périodes de temps libre et de vacances. Ainsi, on observe souvent une augmentation de ces activités pendant les week-ends et les vacances (spécialement durant la période estivale), bien que beaucoup de sportifs et de plaisanciers pratiquent leur activité tout au long de l’année.

Une des particularités des sports et loisirs nautiques est que, contrairement aux usages professionnels, ces activités peuvent se pratiquer librement, sans appartenance particulière à une structure organisée (fédération, club, association, école, etc.). En effet, aux nombreux pratiquants inscrits dans une structure spécialisée, s’associent les pratiquants, occasionnels ou réguliers, qui achètent eux-mêmes leur propre matériel et se rendent individuellement sur le site choisi pour pratiquer leur activité en toute liberté. Ces personnes sont souvent peu encadrées et peuvent ignorer la réglementation en vigueur et la sécurité, ou la sensibilité du patrimoine naturel du site. Dans l’estuaire, les activités de sports et de loisirs sont également le fait de structures professionnelles proposant telle ou telle activité.

Les zones littorales constituent aussi des secteurs d’usages récréatifs terrestres. En effet, l’estuaire est un site de rassemblement pour la randonnée à vélo ou à pied, la pratique équestre et l’aéromodélisme.

Pour mieux appréhender ces différents usages, des enquêtes et des suivis de la fréquention sont poncuellement organisés. Depuis les liens ci-après vous pourrez visualiser la répartition de certains de ces usages à différentes périodes (année 2010 : 14 juin, 15 juillet et 17 juillet // année 2018 : 23 mai, 16 juin, 19 juillet et 13 août) et durant une marée.

Année 2010 Année 2018
Timelapse 14 juin 2010 Timelapse 23 mai 2018
Timelapse 15 juillet 2010 Timelapse 16 juin 2018
Timelapse 17 juillet 2010 Timelapse 19 juillet 2018
  Timelapse 13 août 2018